DIY MARBRAGE FAIT-MAISON

Comme vous le savez, nous étions au Klin d’œil le week-end dernier pour animer des ateliers DIY. On a vraiment adoré cette expérience ! Il faisait beau, on a découvert plein de créateurs et surtout on a pu vous rencontrer en vrai et discuter avec vous ! Ce week-end a été un peu comme une parenthèse enchantée pour nous ! Mais remontons un peu le temps, au mois de février, nous avons rencontré Emilie et Virginie, les deux sœurs qui ont créé le Klin d’œil, et Vanessa qui s’occupe des ateliers DIY. Nous avons pas mal discuter ensemble, le feeling est bien passé et, au bout d’un moment, elles proposent de nous réserver une table pour animer des ateliers DIY en continu, de les aider pour la scénographie et de carrément devenir partenaire du Klin d’œil ! Comme cela faisait longtemps que nous rêvions de participer à ce super évènement, on était évidemment ravis et étonnés devant tant de gentillesse. Durant ces quelques mois, nous les avons donc aidé, ainsi que tous les membres du Klin, à préparer une scénographie d’enfer. Tous ensemble, nous avons imaginé une déco cohérente avec les visuels dessinés par Emilie et nous sommes très fiers des himmelis géants que nous avons créé à partir de tubes en carton ! Pour ceux qui ont pu venir voir le résultat, on espère que cela vous a plu !

diy marbrage papier heju 10diy marbrage papier heju 1

Mais revenons au sujet principal de l’article, l’atelier marbrage de papier. Pour cet évènement convivial, nous voulions proposer un atelier ludique qui attiserait la curiosité des visiteurs. Et ça n’a pas loupé ! Beaucoup de gens sont venus nous voir et se sont regroupés autour des participants pour essayer de comprendre comment la couleur pouvait flotter sur l’eau … Alors, pour les curieux, nous vous livrons aujourd’hui le DIY pour marbrer simplement du papier. Après plusieurs heures d’essais en tout genre, nous avons trouvé LA substance colorée qui ne se mélange pas à l’eau : la peinture pour céramique de Pébéo ! Et, en bonus, nous vous montrons comment faire une reliure japonaise pour créer un petit carnet avec vos papiers marbrés.

diy marbrage papier heju 2

Au niveau du matériel, il vous faut donc des petits pots de peintures « Ceramic » de chez Pébéo. Nous avons utilisé le noir et le blanc mais il y a beaucoup de teintes à disposition alors à vous d’être créatifs ! De notre côté, nous avons choisi d’amener la couleur avec le papier. Pour faire comme nous, choisissez un papier coloré assez épais (au moins 180 g) et découpez-le au format A5. Imprimez aussi le guide des pages du carnet que nous vous avons préparé ici et qui vous permettra de faire les trous au bon endroit pour la reliure japonaise. Imprimez 10 feuilles A4, coupez-les en deux et vous aurez ainsi un carnet de 20 pages. Enfin, munissez-vous de pinces à linge, d’une aiguille assez grosse (du type aiguille à tricoter), de bâtons d’esquimaux et d’une grande bassine.

diy marbrage papier heju 3 diy marbrage papier heju 4

Commencez par remplir une bassine d’eau à température ambiante. Puis, versez un peu de peinture à céramique blanche dans l’eau. Une fine pellicule apparait alors à la surface de l’eau. On vous conseille de ne pas faire couler la peinture trop rapidement et de rapprocher au maximum votre petit pot de la surface de l’eau. Assez rapidement, versez quelques gouttes de peinture à céramique noire. Si vous attendez trop, la peinture risque de se solidifier et former comme une sorte de peau. Mais si tout se passe bien, vous devriez obtenir un marbrage lisse et uniforme qui se fond dans le papier !

diy marbrage papier heju 5 diy marbrage papier heju 6

Lorsque vous êtes satisfaits de la proportion de noir et de blanc, vous pouvez commencer à créer votre motif marbré en tirant et en touillant la peinture à l’aide d’un bâton d’esquimau par exemple. Ensuite, posez délicatement votre feuille à la surface de l’eau, sans l’immerger complètement. Normalement, elle flotte ! Si nécessaire, appuyez légèrement sur les coins pour que la peinture se dépose partout sur le papier. Enfin, retirez la feuille de l’eau avec des gants et faîtes-la sécher. On vous conseille de faire plusieurs essais à la suite pour prendre le coup de main mais, attention, ça devient très vite addictif !

diy marbrage papier heju 7 diy marbrage papier heju 8 diy marbrage papier heju 9

Ensuite, passons à la technique de la reliure japonaise. Lorsque vous avez coupé en deux les pages, vous pouvez commencer à percer les trous aux endroits prévus. Pour cela, utilisez l’aiguille à tricoter et n’hésitez pas à repasser plusieurs fois pour agrandir le trou. Lorsque vos papiers marbrés sont secs, choisissez votre préféré pour créer la couverture de votre carnet. Pour l’arrière, vous pouvez soit utiliser un autre papier marbré soit une feuille de couleur unie. Utilisez les feuilles que vous avez déjà trouées comme guide pour percer la couverture et l’arrière du carnet. Lorsque les trous de vos feuilles sont bien superposés, vous pouvez commencer à relier le carnet. Pour cela, suivez tout simplement les étapes de ce schéma. Terminez en faisant un double nœud. Si, comme nous, votre fil est synthétique, il est sûrement un peu glissant et le nœud risque de se défaire tout seul. Alors, mettez un petit point de colle pour bien le sécuriser ! Maintenant, souriez, votre carnet marbré est prêt !

diy marbrage papier heju 11

NOTRE PREMIER PROJET D’ARCHITECTES

des petits hauts keller archi heju 1

C’est avec beaucoup d’émotion qu’on vous écrit ce nouvel article à propos de notre tout premier projet en tant qu’architectes. On est très heureux d’avoir eu cette super opportunité si peu de temps après notre diplôme et on remercie vraiment Des Petits Hauts et surtout Fanny de nous avoir fait confiance. Comme vous le savez, au mois de janvier, nous avons rencontré toute l’équipe pour réaliser les photos de leurs collaborations de l’été, souvenez-vous. Puis, de fil en aiguille, Fanny, qui s’occupe de toutes les ouvertures de boutiques Des Petits hauts en France (et oui quand même !), nous parle de la cour intérieure de leur boutique rue Keller dans le 11ème arrondissement. Elle nous confie que tout le monde est ultra-occupé chez eux mais qu’ils aimeraient beaucoup la rénover et nous demande donc si cela nous intéresserait de la repenser de A à Z. Evidemment, vous imaginez bien qu’on a tout de suite accepté, on a même sauté de joie en rentrant chez nous ! Au départ, on ne devait s’occuper que de la conception de la cour mais, très vite, Fanny nous a fait comprendre que ce serait beaucoup plus simple pour eux qu’on s’occupe de tout, de la conception au suivi de chantier en passant par la consultation des entreprises et les détails de construction.

des petits hauts keller archi heju 2des petits hauts keller archi heju 4 des petits hauts keller archi heju 5

Même si ça nous a un peu effrayé au début, on a beaucoup appris grâce à ce projet. Pour vous expliquer un peu rapidement, un projet d’architecture se décompose en plusieurs phases. On montre d’abord un moodboard avec les ambiances que l’on souhaite développer dans le projet et quelques esquisses pour présenter nos premières idées. Ensuite vient l’APS (Avant-Projet Sommaire) où l’on montre des croquis plus aboutis, des schémas explicatifs et les premiers plans. Puis, on développe l’APD (Avant-Projet Définitif) avec, comme son nom l’indique, les plans et coupes définitifs ainsi qu’une vue 3D. Vient ensuite l’étape de consultation des entreprises où l’on fait des plans détaillés décrivant chaque matériau, chaque couleur, etc. On fait aussi des détails techniques, sortes de zooms des endroits où l’artisan doit faire attention (seuil de porte, pose du carrelage). Plus ces documents sont détaillés, mieux l’artisan comprendra ce que l’on souhaite comme rendu. Ces documents graphiques sont toujours accompagnés de textes décrivant chaque étape et chaque détail du chantier. Et, une fois que le devis de l’entreprise a été validé, le chantier peut commencer ! Evidemment, en tant qu’architectes, notre rôle est de superviser les travaux, de coordonner les différents corps de métier et de faire attention à chaque détail pour que le projet soit exactement comme on l’a imaginé.

des petits hauts keller archi heju 12des petits hauts keller archi heju 14

Comme le chantier de la cour était assez court, nous nous sommes presque rendus tous les jours sur place pour voir l’avancement des travaux. Nous avons eu beaucoup de chance, les artisans étaient tous très sympas, compréhensifs et le chantier s’est déroulé dans une très bonne ambiance. Evidemment, il y a eu quelques petits imprévus, nous avons appris à gérer le stress des chantiers, certaines choses se sont ajoutées en court de route, d’autres ont dû être refaites mais ça y est, la cour est définitivement terminée et on est très heureux du résultat !

des petits hauts keller archi heju 6des petits hauts keller archi heju 7des petits hauts keller archi heju 8

Notre première idée a été de délimiter plusieurs espaces dans cette cour de 65 m2 grâce à différents revêtements de sol. Au fond de la cour, nous avons imaginé un coin salon entièrement carrelé et légèrement surélevé dans des teintes pastel. Afin de créer une superposition de plans colorés, nous avons imaginé une petite estrade en carrelage rose moucheté, un banc recouvert de carrelage vert pistache et une partie du mur dans un carrelage rose plus soutenue. A l’entrée de la cour, nous avons proposé un coin dédié aux différentes activités dans des tons plus naturels avec un sol en béton brut lissé. Dans cet espace, la grande table est vraiment l’élément central où tout le monde se réunit. Entre ces deux espaces, nous avons travaillé une bordure poreuse faite de galets et de plantes vivaces que l’on peut traverser grâce à des pas japonais en pierre. Les galets servent de drainage et permettent de rétablir le bon écoulement des eaux, les deux autres surfaces étant légèrement en pente vers cette bordure. Sophie Harward s’est occupée de la conception végétale et a sélectionné des clématites, des orangers du Mexique, des campanules ou encore du jasmin dans des teintes douces.

des petits hauts keller archi heju 10des petits hauts keller archi heju 9des petits hauts keller archi heju 11

La cour servira à accueillir des après-midis grenadine programmés pour cet été, les jours de beau temps. Pour cela, nous avons fabriqué une petite roulotte permettant de servir des jus de fruits dont on vous parle très vite ! D’ici là, vous pouvez évidemment découvrir la cour dans la boutique Des Petits hauts au 5 rue Keller dans le 11ème arrondissement à Paris. Si vous vous rendez sur place, n’hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé et, si vous avez besoin de deux jeunes architectes, vous savez où nous trouver !

DO IT TOGETHER CHEZ DRAFT

heju draft atelier 1

Au mois de mai, on n’arrête pas les ateliers DIY chez heju ! Après le Klin d’Oeil, vous pourrez assister à un nouvel atelier DIY la semaine prochaine, cette fois-ci plus orienté bricolage, chez Draft ! Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un espace un peu hybride entre le co-working et l’atelier de bricolage niché au bout de la halle Pajol dans le 18ème arrondissement. On peut y développer son projet créatif en ayant accès à l’impression 3D, la couture, la découpe laser ou la menuiserie. C’est un lieu qui offre beaucoup de possibilités et qui donne envie de tester de nouvelles techniques avec toutes les machines et les outils à disposition.

heju draft atelier 2 heju draft atelier 3 heju draft atelier 4 heju draft atelier 5

En parallèle, Draft est un espace de co-working que l’on peut occuper à la demi-journée ou à la journée pour travailler dans un lieu partagé. La décoration est très épurée et laisse la part belle aux ateliers et aux outils. A l’arrière, une terrasse intérieure vous permet de travailler avec une vue sur le jardin couvert de la halle et sur les rails de la Gare de l’Est. Avec les transats confectionnés dans du tissu africain, on est vraiment tombé sous le charme de l’endroit !

heju draft atelier 6 heju draft atelier 7 heju draft atelier 8

Avec Anne, la co-fondatrice du lieu, nous avions envie de créer un nouveau type d’ateliers DIY. Ensemble, nous avons imaginé les ateliers « Do It Together » pour que vous puissiez créer un objet design de A à Z à nos côtés. Pour cette première édition, nous vous invitons le samedi 30 mai à 14h30 chez Draft pour créer un organisateur mural en bois à suspendre ou à poser sur votre bureau. Durant 3h, vous pourrez bricoler, tester différents outils comme la scie à onglet, découvrir la découpe laser et peindre avec les jolies couleurs que nous avons sélectionné avec soin chez Farrow & Ball, de quoi passer un bon moment créatif ! Ce sera aussi l’occasion de parler de tout et de rien, de partager des petites astuces, de grignoter et, surtout, de repartir avec un bel objet design fait-main avec amour ! Si l’idée vous plaît, on pourrait même imaginer un rendez-vous récurrent pour que vous puissiez créer vous-mêmes des objets design. Ça vous dirait ? Vous pouvez dès à présent réserver vos places ici. On a hâte de bricoler avec vous !

heju draft atelier 9

TERRI CHIAO & ADAM FREZZA

TERRI CHIAO & ADAM FREZZA heju 8 TERRI CHIAO & ADAM FREZZA heju 10TERRI CHIAO & ADAM FREZZA heju 2

Les études d’architecture peuvent mener à de nombreux domaines ! La preuve encore aujourd’hui avec Terri Chiao et Adam Frezza qui ont créé, à Brooklyn, un studio un peu touche-à-tout. Très complémentaires, chaque membre du couple amène sa patte. Terri, avec sa formation d’architecte, s’intéresse avant tout à la spatialité et à la façon dont les plantes viennent interférer dans l’espace. Adam, quant à lui, a étudié l’histoire de l’art mais s’est vite retrouvé restreint par la peinture. Leur travail est donc une sorte de compromis, de mélange harmonieux entre leurs deux visions de l’art.

Un soir, Terri a voulu créer une série de plantes pour peupler l’une de ses maquettes. Elle voulait créer une maison pour les plantes mais dans laquelle on pourrait aussi vivre. Lorsqu’elle a demandé à Adam de l’aider à les concevoir, il a tout de suite trouvé la solution : couper des petits bouts de papier qu’ils ont peint ensemble toute la nuit ! Lorsqu’ils ont construit la maquette à taille humaine pour une exposition, ils ont donc reconstitué à grande échelle les plantes de la maquette de Terri et se sont essayé à la technique du papier-maché pour créer du volume. Depuis, ils expérimentent toujours leurs projets à petite échelle.

TERRI CHIAO & ADAM FREZZA heju 6TERRI CHIAO & ADAM FREZZA heju 4 TERRI CHIAO & ADAM FREZZA heju 5TERRI CHIAO & ADAM FREZZA heju 13

Unis au travail comme à la vie, ces deux créatifs aiment explorer de nouveaux domaines artistiques. Ils se sont rencontrés durant l’été 2011 et, pas moins de 6 mois après, ils commençaient à travailler ensemble. Tout cela grâce à leur goût commun pour la cuisine créative et … les pancakes ! Alors qu’ils préparaient ensemble le petit-déjeuner, Terri et Adam ont été fascinés par le relief et la texture des pancakes. Du coup, ils ont l’idée de les tremper dans de l’encre pour faire une sorte de tampon et ont commencé à dessiner un motif ! C’est à partir de plusieurs anecdotes comme celle-ci qu’ils ont décidé de s’inspirer de leur vie quotidienne et de leurs essais en tout genre pour créer leur propre studio créatif. Trois ans et demi après, ils définissent toujours leur travail comme une combinaison harmonieuse entre imagination et monde réel. Ils réinterprètent ainsi la vie de tous les jours de manière ludique !

TERRI CHIAO & ADAM FREZZA heju 3 TERRI CHIAO & ADAM FREZZA heju 12TERRI CHIAO & ADAM FREZZA heju 1 TERRI CHIAO & ADAM FREZZA heju 11

Dans leur studio très lumineux de Brooklyn, leurs différents projets se combinent étrangement. Ils utilisent des matériaux assez communs comme le papier ou le bois. Ils sont aussi fascinés par tous les types de scotchs et notamment le masking-tape ! Parmi toutes ces accumulations, ils gardent précieusement leurs palettes de peinture. De temps en temps, ils aiment les ressortir et s’en inspirer. Terri avoue même qu’elle les trouve parfois plus belles que les compositions qu’ils créent intentionnellement !

ATELIER DIY AU KLIN D’ŒIL

atelier diy heju klin doeil 1

Le mois de mai, ses week-end prolongés et ses beaux jours réservent toujours de belles surprises ! L’une d’elles c’est Klin d’œil, une vente de créateurs pleine de légèreté qui aura lieu le 23 et 24 mai. Durant 2 jours, plus de 60 créateurs (déco, mode, kids, bijoux, papeterie) s’emparent du Carreau du Temple dans un esprit ludique et décomplexé. En plus, l’entrée est gratuite et vous pourrez également découvrir les bars à jus, la roue de la chance, les concerts, le bal du Klin, la galerie et les ateliers DIY. Et c’est là que nous intervenons !

atelier diy heju klin doeil 2

Nous aurons l’immense plaisir de proposer un atelier en continu durant tout le week-end ! L’idée est de créer des carnets à la texture marbre. Durant 1h30, nous vous expliquerons la technique pour « marbrer » vous-mêmes du papier très simplement et créer une reliure japonaise. Ça vous tente ? Vous verrez, c’est une technique très amusante où l’on fait flotter la couleur sur l’eau et, promis, vous pourrez faire plusieurs essais de marbrures ! Les inscriptions aux ateliers coûtent 15 euros et se feront directement sur place. Mais, pour être sûrs de pouvoir y participer, envoyez-nous un petit mail à contact@heju.fr et nous vous réserverons votre place avec plaisir. Vous pouvez venir le samedi ou le dimanche de 11h30 à 13h, de 14h à 15h30 ou de 16h à 17h30. C’est à vous de choisir !

atelier diy heju klin doeil 3

Et, petite surprise, on peut déjà vous dire que nous avons mis la main à la patte pour la scénographie de l’évènement … Il y aura, par exemple, des himmelis géants que nous avons créé spécialement pour l’occasion. Vous l’aurez compris, il y en aura pour tous les goûts alors on espère avoir l’occasion de vous y croiser ! Et vraiment merci à Virginie, Emilie et Vanessa de nous faire confiance pour cette édition. Vous êtes au top et c’est un réel plaisir de travailler avec vous !