LIEKELAND

Aujourd’hui, nous serons au salon Création & Savoir-Faire (d’ailleurs si vous avez des stands à nous recommander, n’hésitez pas !) mais nous voulions tout de même vous laisser en bonne compagnie avec l’illustratrice Lieke Van der Vors ! Si son nom ne vous dit rien, vous avez sûrement déjà vu l’une de ses illustrations car elle a réalisé la couverture du très beau magazine Frankie Issue 58. Cette jeune artiste néerlandaise a créé son studio d’illustration durant l’été 2011 à Helmond, une petite ville de Hollande où elle vit avec son ami Dave et leur chat Lino. L’écologie et le marché local sont des facteurs qu’elle prend très à cœur. Le papier qu’elle utilise vient donc d’une petite compagnie suédoise et elle fait imprimer toutes ses illustrations près de chez elle, à Eindhoven.

Liekeland heju 11

Liekeland heju 12

Liekeland heju 14

Liekeland heju 21

Liekeland heju 23

En plus de tous les détails et des multiples couleurs qu’elle utilise, Lieke Van der Vorst ajoute énormément de textures pour donner de la profondeur et de la richesse à ses illustrations. Elle aime également travailler les motifs fleuris qui apparaissent comme un papier-peint un peu bohème et folk et qui donnent une atmosphère à la fois mystérieuse et intemporelle à ses illustrations. Cette jeune néerlandaise trouve son inspiration dans son petit jardin, en faisant le marché ou alors en prenant le thé avec sa famille. Pourtant, on retrouve quelques rhinocéros et beaucoup d’ours dans ses illustrations. S’ils ne proviennent pas de son quotidien, pour elle, ils sont comme de bons amis bienveillants et évoquent la tranquillité. Lieke Van der Vorst est le genre d’artiste qui sait apprécier ces petites choses de la vie, ces moments de quiétude où elle ne fait rien, simplement rêver.

Liekeland heju 32

Liekeland heju 34

Liekeland heju 33

5 papotages

PROJET DE DIPLOME

Aujourd’hui est un grand jour car nous vous dévoilons une toute nouvelle vidéo ! Et, pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de la vidéo retraçant notre projet de diplôme. Ce projet est tout simplement l’aboutissement de cinq années d’étude au sein de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Strasbourg. Pendant plus de 8 mois, nous avons travailler d’arrache-pied pour créer de toute pièce une opération de logements à Strasbourg. Autant vous dire qu’avec ce projet, nous sommes passés par toutes les émotions. Nous l’avons adoré, travaillé encore et toujours, perfectionné dans les moindres détails mais nous l’avons aussi détesté jusqu’à, parfois, vouloir tout arrêter … Car c’est aussi ça les études d’architecture, beaucoup (beaucoup) de travail et surtout énormément d’exigence. Mais, finalement, nous sommes très fiers d’avoir tenu le coup ! Cela valait vraiment la peine de se donner du mal car nous avons eu l’heureuse surprise d’être majors de promo et nous avons donc eu la chance de voir notre projet exposé dans le hall de l’école !!

Il est difficile pour nous de résumer en quelques lignes ces 8 mois de travail intense … Mais, on va quand même essayer de vous en parler un peu ! La première difficulté était de trouver un sujet. Revenant tout juste de notre voyage au Japon, cela n’a pas été facile de se remettre au boulot et de partir d’une feuille blanche. Nous avons donc longuement hésité avant de finalement travailler sur un projet de logements, au cœur du centre historique de Strasbourg. Un pari un peu fou tant le patrimoine architectural français est protégé. D’ailleurs, nos profs nous l’ont tout de suite fait comprendre en nous mettant bien la pression … « Vu où vous vous implantez, ça a intérêt à être parfait ! » Mais comme nous sommes un peu têtus, nous avons tout de même garder notre première idée et nous avons donc imaginé 75 logements au cœur de la Petite France.

Mais, nous ne voulions pas avoir de simples logements. Nous voulions vraiment créer une mixité entre public et privé ! Notre maître mot était « slow life », c’est-à-dire imaginer une vie de proximité où tout serait à porter de main, une vie au bord de l’eau qui s’écoule naturellement entre intérieur et extérieur … Comme vous pouvez l’imaginer, ce fut un travail de longue haleine et, comme toujours dans un projet, il y a eu d’innombrables allers-retours, beaucoup d’envies à concilier, de compromis à faire et de doutes à surmonter.

Un projet de diplôme, cela signifie aussi beaucoup de nuits blanches et d’abnégation (certains abandonnent même en cours de route). Les profs essaient toujours de nous pousser dans nos retranchements pour qu’on leur montre de quoi nous sommes vraiment capables. Rien n’était donc gagné avant les rendus finaux de juillet et septembre … Au programme, nous avions prévu 6 planches A0 (soit plus d’1m sur 80 cm) avec plan masse, croquis, schémas, plans, coupes, élévations, axonométries, vues et détails … Sans oublier les maquettes à différentes échelles, allant de la maquette masse à la maquette au 1/20ème. Et, en bonus, nous avions même préparé différents petits carnets retraçant l’histoire de notre projet, la variété des typologies de logement et tous les détails techniques de nos bâtiments. Et puis, il ne faut pas oublier de bien préparer son oral puisque c’est aussi ça le métier d’architecte, savoir défendre ses idées et être capable de répondre à toute critique !

Heureusement, nous étions deux pour surmonter tout ça et nous voulions vraiment vous faire partager cette expérience à travers cette vidéo qui décrit l’ambiance, un peu idéalisée il est vrai, d’un projet de diplôme d’architecture. Désormais, nous sommes fiers de pouvoir dire que nous sommes architectes !! Un métier pas toujours compris par tout le monde mais un métier qu’on a toujours voulu exercé pour essayer de faciliter le quotidien des gens et aussi les faire rêver. Ces études nous ont ouvert l’esprit sur tellement de domaines qu’il est un peu difficile de savoir ce qu’on veut vraiment faire avec notre diplôme en poche. Pas étonnant donc que beaucoup d’étudiants en architecture souhaitent faire une pause pour réfléchir à tout ça et se poser les bonnes questions … De notre côté, c’est un peu le cas et on voulait en profiter pour s’occuper du blog, de nos projets perso, de nos collaborations. Mais, on garde toujours l’architecture dans un coin de nos têtes car c’est quelque chose qui nous anime et nous sommes bien décidés à monter notre propre studio dans les prochaines années.

Si vous êtes curieux et que vous souhaitez en savoir plus sur notre projet, nous vous donnons rendez-vous sur notre portfolio en ligne qui devrait voir le jour très prochainement !

48 papotages

ATELIERS DIY

Grande nouvelle, nous nous lançons dans les ateliers DIY ! Cela fait déjà un petit moment que cette idée trottait dans nos têtes … Partager avec vous nos idées et passer un bon moment créatif nous a toujours tenté. Si nous avons pu réaliser cette envie, c’est grâce à Emma qui souhaite lancer un concept-store d’un nouveau genre nommé The Soul Nest. Dans ce lieu, elle souhaiterait mêler une boutique d’objets déco et d’accessoires imaginés par des jeunes créateurs avec un espace dédié aux DIY. Pour faire connaître son projet, elle a souhaité proposer une série d’ateliers DIY chez Mel, Mich & Martin à partir du 19 novembre en partenariat avec des blogueurs. Et c’est là que nous intervenons ! Il y a quelques semaines, elle nous a expliqué son projet et, comme nous avons adoré l’idée, nous avons tout de suite accepté de nous associer à elle pour vous proposer ces ateliers.

ateliers diy heju 1

Pour cette première série de DIY, nous vous proposons de réaliser des présentoirs à gâteaux le dimanche 23 novembre à 15h et une suspension ethnique le dimanche 7 décembre également à 15h chez Mel, Mich et Martin. Vous verrez, c’est un café mi-boutique, mi-cantine, mi-galerie très sympa à la déco rétro que l’on peut trouver au 8 rue Saint-Bernard dans le 11ème arrondissement à Paris. La place vous coûtera 30 euros (histoire de payer le matériel et la location de la salle) et les ateliers durent entre 1h30 et 2h, de quoi passer un bon moment créatif ! Ce sera aussi l’occasion de parler de tout et de rien, de partager nos petites astuces, de grignoter et boire des bonnes choses dans un lieu convivial et, surtout, de repartir avec un bel objet fait-main !

On voulait vraiment créer avec vous de vrais objets que vous serez fiers de montrer ou d’offrir ! Nos deux idées restent dans l’univers de la décoration mais, comme les fêtes de fin d’année approchent, vous aurez également la possibilité de les customiser dans l’esprit de Noël. C’est à chacun de décider ! D’un atelier à l’autre, nous allons vous faire découvrir différentes techniques (origami, peinture, découpage, …) pour booster votre créativité et vous prouver que vous pouvez réaliser de belles choses avec vos 10 doigts.

ateliers diy heju 2 ateliers diy heju 3

Pour participer à nos ateliers, il suffit de nous écrire à cette adresse : contact@heju.fr ! Attention les places sont limitées alors à vos claviers ! Pour les plus rapides, on vous dit à très bientôt. Et, pour les autres, on peut déjà vous annoncer que d’autres ateliers sont en cours de préparation dans un autre style, un autre endroit mais toujours imaginé avec beaucoup d’amour … Mais, ne vous inquiétez pas, vous serez les premiers au courant !

6 papotages

DIY TOTE BAG CONFETTIS

diy tote bag confettis heju 1 diy tote bag confettis heju 2 diy tote bag confettis heju 3

Nous n’avons pas été très présents ces derniers temps mais, promis, c’était pour la bonne cause ! Si vous nous suivez sur les réseaux sociaux, vous savez certainement que nous venons de déménager à Paris. Après 5 ans d’études à Strasbourg, nous revenons dans la capitale pour chercher du travail dans une agence d’architecture (d’ailleurs si vous en connaissez des sympas, n’hésitez pas à nous en parler) puis monter notre propre studio créatif dans quelques années. Ce n’est pas pour tout de suite mais on a déjà hâte ! Mais, aujourd’hui, nous voulions vous faire une surprise … En plus du tuto complet du DIY du jour, vous aurez la possibilité de remporter l’un des deux tote bag que nous avons imaginé pour vous ! C’est chouette non ? Vous pourrez choisir entre la version « multicolore » ou « black and white » selon votre envie du moment. Dans tous les cas, suivez bien les explications qui suivent car vous aurez envie de reproduire cette technique sur tous les textiles qui vont vous tomber sous la main. C’est très addictif !

diy tote bag confettis heju 4

Côté matériel, il vous faudra avant tout un tote bag vierge que vous trouverez dans un magasin de loisirs créatifs. Ensuite, choisissez un camaïeu de quatre couleurs de peinture spécial textile ou restez plus neutre avec une seule peinture noire. Munissez-vous également de papier cartonné et d’une vieille brosse à dent. Dans un premier temps, découpez le patron de votre pochoir dans le papier cartonné. De notre côté, nous avons découpé un simple rectangle en respectant les proportions de notre tote bag pour avoir un modèle simple et graphique. Si vous voulez faire comme nous, vous pourrez peindre tout autour du rectangle et former comme un cadre. A l’inverse, vous pouvez également vous servir du négatif du patron et peindre l’intérieur du rectangle. Une fois vos patrons découpés, scotchez-les avec du masking-tape.

diy tote bag confettis heju 7 diy tote bag confettis heju 6 diy tote bag confettis heju 5

Ensuite, vient le moment amusant du DIY mais aussi le plus salissant ! Versez un peu de peinture dans un récipient et diluez-la bien avec de l’eau. Plongez votre brosse à dent dans la peinture diluée puis secouez-la au-dessus de votre tote bag. Pour que les petites tâches soient réussies, vous pouvez faire des essais sur une feuille avant de vous lancer. Autre petite astuce, pour protéger l’envers de votre sac, glissez un papier cartonné à l’intérieur du tote bag pour que la peinture ne traverse pas le sac. Laissez sécher l’ensemble, décollez votre patron et admirez votre travail !

diy tote bag confettis heju 8

Mais si vous ne voulez pas repeindre votre cuisine de toutes les couleurs, vous pouvez aussi tenter de gagner les tote bag que nous avons réalisé avec amour ! Pour participer, rien de plus simple :

- on dit en commentaire si l’on préfère la version « multicolore » ou « black and white »
- on aime la page Facebook de heju
- on obtient une chance supplémentaire à chaque partage sur les réseaux sociaux

Vous avez jusqu’au dimanche 9 novembre au soir pour participer … Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance !

RESULTATS : Avant de mettre fin au suspense, nous souhaitions remercier tous les participants ! Après tirage au sort, la gagnante du tote bag « multicolore » est Carole et la gagnante du tote bag « black and white » est sabine {miss-etc} ! Félicitations à vous et n’oubliez pas de nous communiquer votre adresse par mail pour recevoir vos deux lots ! Ce serait dommage de louper ça =)

90 papotages

CHEZ NOUS #15

chez nous bertoia heju

Pour ce nouveau « chez nous », c’est du côté de notre chambre que ça se passe ! Ce que vous voyez au premier plan, ce sont nos deux commodes Malm Ikea remplies d’habits en tout genre. Une commode pour Hélène et une commode pour moi comme ça, pas de jaloux. Dessus, vous pouvez apercevoir quelques petites plantes grasses, un vase Serax, nos tasses Ferm Living et Isak préférées, la tirelire Ernest de Egmont Toys et surtout une lampe mappemonde vintage, dénichée dans le grenier de mes parents (qui renferme quelques beaux trésors). Et puis, à gauche, vous avez forcément reconnu la Side Chair de Harry Bertoia qu’on adore pour son côté graphique des années 50 ! Lorsqu’on l’a trouvé, elle était un peu abîmée alors on voulait la repeindre … Mais, finalement, on a fini par l’aimer comme elle est, avec toutes ses petites irrégularités.

11 papotages